Lors de mon voyage de vélo en Asie Centrale, il y a 4 ans, j’avais fait la longue liste de toutes les choses qui se trouvaient dans mes bagages. En me disant que certains débutants y verraient la pertinence, je réalise, en la relisant, que ce n’est pas vraiment important de savoir que j’avais apporté 3 paires de sous-vêtements de l’huile de pépin de pamplemousse.

Voici donc une nouvelle liste bagages et accessoires, celle-ci est axée sur mes produits coup de cœur utilisés de New York à Miami. J’ai choisi librement de vous parler de mes marques préférées, mais sachez qu’aucune compagnie me l’a demandé!

 Le vélo et ses accessoires :  Malgré mes nombreux voyages de cyclotourisme, je me considère toujours comme une débutante dans le domaine, surtout en ce qui concerne la mécanique et les caractéristiques du vélo. Mais s’il y a un conseil que je donne à tous ceux qui en sont à leur premier voyage, c’est de s’équiper des pneus Schwalbe Marathon Plus. Avec eux, je n’ai fait qu’une crevaison sur 2517 kilomètres. L’investissement en vaut la peine et ils sont généralement efficaces sur 10 000 kilomètres.

 Je n’avais jamais pédalé avec des chaussures à clips auparavant. C’est Pierre du Yeti qui m’a conseillée les Giro Petra VR et j’avoue être agréablement surprise. Elles étaient confortables dès le premier jour et j’ai accroché sur leur style passe-partout. Ce ne sont pas les souliers les plus performantes, mais ce n’était pas ce que je recherchais non plus.

J’ai toujours rêvé d’avoir une selle Brooks. Faites en cuir et adoptées par les cyclotouristes du monde entier, elles ont un look de l’enfer et semblent très confortables. Malheureusement, je n’ai pu m’en payer une pour ce voyage! Du coup je suis partie avec ma Selle Italia, mais, j’ai décidé de me faire positionner sur le vélo avant le départ. Ce que je n’avais jamais fait auparavant. Les conséquences furent majeures: pas de bobo sur les fesses, pas d’irritation, pas d’inconfort en pédalant. Du jamais vu! Je ne sais pas c’est si c’est simplement due à mon positionnement, mais c’est tellement plus agréable. Petit conseil, si vous avez les moyens, investissez dans une bonne selle, mais surtout, faites vous positionner, vos fesses vous en remercieront!

Autre coup de cœur, le sac de guidon ORTILEB Ultimate 6 compact. Son format est idéal, tous mes trucs importants s’y logent et il se retire en une seconde de son support. Le soir venu, il se transforme en sacoche avec la ganse intégrée au sac.

Les vêtements : Malheureusement, pour ce périple, j’ai apporté trop de vêtements. À deux reprises, j’ai dû en renvoyer à Montréal, car j’estimais la température plus froide qu’elle l’a été. Pour les jours de vélo, je prévois deux ensembles (bas, cuissards, top et t-shirt) que je porte en rotation. De tout le voyage mon haut Cardio LOLË est celui que j’ai le plus usé! Je priorise les couleurs voyantes qui nous rendent plus visibles auprès des véhicules. Pour le top, c’est l’amour fou avec le modèle  Zion de LOLË . Je pense l’avoir porté 30 jours sur 35!

Pour le bas, un cuissard très confortable, celui à l’effigie du Yéti, de la marque Nalini. J’y suis allée de fantaisie avec les chaussettes qui s’y agence!

La journée terminée, la joie de prendre une douche et de mettre des vêtements « lousses ». Vu la température, chaude et humide, j’ai porté la robe Saffron de LOLË  presque tous les soirs! Juste assez coquette, hyper confortable et légère, je crois qu’elle m’allait bien, car trois hôtes Warm Shower m’ont mentionnée être la cycliste la mieux habillée qu’ils avaient rencontrée!

Depuis mon voyage en Asie Centrale, je ne pars jamais sans mes sandales Cleo de CROCS. J’étais moi-même septique de la marque avant de faire cette découverte: des sandales durables, légères et passe-partout. Elles m’accompagnent dans tous mes aventures depuis 4 ans et sont encore en très bon état.  

Produits de beauté : En tant que cycliste, je considère que se protéger la peau est extrêmement important vu notre exposition prolongée au soleil. J’utilise religieusement de la crème solaire chaque matin. Je ne jure que par les produits Neutrogena, Clear Face, Breakout free, FPS 55 pour le visage et Utra Sheer Body Mist, FPS 45 pour le corps. Lorsque l’on voyage seule, une crème solaire en vaporisateur est essentielle pour une application uniforme sur tout le corps. J’aime vraiment ces deux produits, car ils laissent ma peau légère et non grasse. Le résultat après cinq semaines d’utilisation est convaincant : un super bronzage et zéro coup de soleil!

Comme après-soleil et comme huile pour le corps, le visage et les cheveux, un autre produit chou chou : l’huile d’argan biologique Druide. Avec ses propriétés cicatrisantes, ma peau récupère bien des rayons du soleil tout en étant douce et hydratée. Le genre de produit qui fait tout, essentiel pour les cycliste!

Accessoires :

Je me suis procuré une nouvelle tente pour ce voyage. La Msr Hubba Hubba NX. Je n’avais jamais eu de tente de cette marque, mais ce fut le coup de foudre immédiat. Pour une tente deux places, elle est spacieuse, compacte et légère. En cyclotourisme, même si je sis seule, j’aime les tentes doubles, car je peux mettre toutes mes sacoches à l’intérieur. Pour l’avoir utilisé, un soir de grosse tempête dans les Outers Banks, je peux affirmer qu’elle est vraiment résistante au vent et à la pluie. Un achat qui en vaut l’investissement.

Juste avant de partir je me suis fait un gros cadeau. L’achat d’une caméra de voyage. J’y suis allée avec la EX2 de Fujifilm et l’objectif 27 mm. Outre la lentille, que je ne trouvais pas assez large, je conseille à tout voyageur-photographe une caméra de ce type. Le format est idéal, et son look en fait une caméra discrète tout en étant d’une très bonne qualité.

En essayant de faire une courte liste, je me suis emportée sur mes produits favoris! Ce qu’il faut retenir: partez léger et priorisez des articles multifonctions!

Si vous avez une question spécifique sur le matériel à apporter lors d’un voyage de cyclotourisme, n’hésitez pas à me contacter!

Publicités