Cette semaine, j’ai eu la chance de faire mon premier stage comme photojournaliste dans un hebdomadaire régional. En partenariat avec l’Université Concordia, c’est au journal The Eastern Door de Kahnawake que j’ai été reçue.

Mais je ne serai pas la seule à y passer! Cet été, le journal va accueillir environ cinq étudiants du programme de Journalisme Visuel de Concordia ainsi que plusieurs jeunes Mohawk du secondaire et du Cégep qui sont interessés par le journalisme écrit.

Grâce à cette brève mais intéressante expérience, j’ai pu comprendre un peu mieux les réalités du travail de photojournaliste, bien qu’en temps normal, les journaux régionaux n’embauchent pas de photographe. C’est plutôt aux braves et travaillants journalistes de prendre toutes les photos!

Dans l’ensemble, mon expérience fut assez enrichissante. J’ai eu la chance de me déplacer sur le territoire Mohawk ainsi qu’à Montréal, où j’ai couvert pour The Eastern Door, le volet des Arts visuels du festival Présence Autochtone.

Au début de la semaine, Steve, l’éditeur en chef, m’avait bien spécifié que ce genre de travail n’était pas fait pour tous… Il faut une grande capacité à gérer le stress, la pression et les deadlines! J’ai aussi réalisé qu’il faut être à l’aise à travailler seule et qu’il faut savoir rapidement entrer en contact avec les autres, et ce de façon  très respectueuse et non intrusive.

Le seul point négatif, les temps morts! J’aime tellement être dans l’action que quand il n’y a plus rien à faire, je m’ennuie. Jeudi, tout le monde au bureau était dans le rush sauf moi! La journée où le journal doit partir à l’impression c’est un peu la folie: révision, correction, confirmation de citations, etc.  Et vendredi, il faut commencer à préparer la semaine qui suit, mais je n’y serai pas alors… J’ai pu écrire ce texte sur mes ¨heures de travail¨!

En conclusion, ce stage m’a confirmé ce que je savais: j’adore ce métier et je souhaite pouvoir en vivre. Que ce soit pour une grande agence de presse mondiale ou pour le Journal de Montréal, si on me propose un job de photojournaliste, j’accepte SUR-LE-CHAMP!

*Voici donc quelques unes de mes moins pire photos prises durant la semaine! Qu’en pensez-vous?

Publicités