Pour ceux et celles qui ne le savaient pas, le 13 avril dernier je suis partie avec mon copain Jean-François pour un voyage en cyclotourisme de 21 jours autour de la péninsule du Yucatan, au Mexique. Et oui, je décide de publier mes photos favorites quatre mois plus tard, après m’être donnée un bon coup de pied aux fesses, mais mieux vaut tard que jamais!

cyclotourisme-mexique_mpsavard-1

Au total, 1435 kilomètres ont été pédalés, sur 16 jours, ce qui nous donne une belle moyenne de 90 kilomètres par jour. Un rythme satisfaisant compte tenu de la chaleur et de nos bagages (équipés pour faire du camping).

Dans l’ensemble, ce fut un  beau voyage, assez facile, très économique et sécuritaire. Parfait pour initier mon chum au cycltourisme! Les routes étaient en bonne état, avec de larges accotements et très peu de dénivelé. Contrairement à ce que j’avais pu lire en me préparant, les automobilistes sont assez prudents et respectueux envers les cyclistes.

cyclotourisme-mexique_mpsavard-7

Par contre, l’envers de la médaille fut la chaleur! Avec plusieurs journées à 35 degrés celsius et la difficulté à trouver des coins d’ombre et des villages pour se ravitailler en eau fraîche, c’était parfois difficile sur le moral.  Aussi,  certains segments de routes étaient très ennuyeux et  longilignes. Nous avons ressenti un léger manque d’exotisme et de paysages à couper le souffle… Mais c’est quand même un voyage que je recommande à ceux qui n’ont pas l’habitude de voyager ou de faire du cyclotourisme!

J’ai quand même eu plusieurs coups de coeurs lors de cette deuxième visite au Mexique:

-La ville de Campeche, une ville riche en histoire et en architecture, patrimoine mondial de l’UNESCO. Au bord de la mer, avec un gigantesque marché, je l’ai préféré à Mérida.

cyclotourisme-mexique_mpsavard-18

-Toute la côte nord de la péninsule, entre Progresso et  El Cuyo. Attention, c’est ici qu’il fait le plus chaud, mais l’océan est toujours à côté et les touristes se font rares.

cyclotourisme-mexique_mpsavard-28

-La nourriture mexicaine dont on ne se lasse jamais. Un peu plus cher que je croyais, mais l’abondance de fruits et légumes frais en fait un paradis pour cyclistes.

cyclotourisme-mexique_mpsavard-13

-L’excellent rapport qualité-prix d’un voyage de vélo au Mexique. Avec l’avion, l’hébergement (dans des hotel cheaps, oui!), l’alcool et deux jours dans un tout-inclus, il nous en a coûté 1400$ par personne, pour trois semaines.

C’est donc avec ces belles images  que je me rappelle mon voyage. Et sachant que mes meilleurs amis et mon neveu y passeront encore l’hiver cette année,  je ne ferme pas la porte à retourner au Mexique en vélo, mais ce serait dans dans des régions plus “froides” et plus montagneuses! Question d’élever le niveau de difficulté et de voir autre chose.

En terminant, je dois remercier tous ceux et celles qui suivent  mes aventures en cyclotourisme, principalement sur Instagram où je suis très assidue lors de mes expéditions. Merci aussi  à Lole Woman qui me soutient depuis 4 ans dans mes projets et à Druide Bio,  sans leur crème solaire super efficace (et organique), je serais surement brûlée au 10 ème degrés aujourd’hui.

À bientôt, pour d’autres aventure sur deux roues!

Publicités